Garagiste, concessionnaire ou centre auto : comment ne pas se tromper ?

Publié le : 02 juin 20213 mins de lecture

Vous venez d’acheter une voiture ? Dans ce cas, vous devez penser à l’entretenir régulièrement si vous souhaitez préserver son état. À présent, les professionnels de l’automobile sont nombreux, ce qui rend le choix vraiment difficile. Pour ne pas se tromper lors de son choix, il convient de prendre en compte des avantages  et des inconvénients de chacun.

Entretien chez le concessionnaire

Très connu comme un professionnel de l’automobile, le concessionnaire a l’avantage principal de disposer d’un savoir exceptionnel en ce qui concerne la marque, le style et le modèle de voiture. Grâce à cette option, il découvrira facilement et rapidement la source du problème ou de la panne et semblera beaucoup plus compétent sur la réparation de voiture. Qui plus est, les véhicules de nouvelles générations sont équipés de système électronique. Seul un concessionnaire bénéficiera de tous les outils nécessaires pour réparer le problème. Notez bien qu’un garagiste indépendant ne peut pas examiner les voitures de type moderne. En revanche, le prix proposé par un concessionnaire reste élevé.

Pourquoi passer par les centres auto ?

En général, les centres auto se spécialisent dans les pièces d’usures telles que les freins, les vidanges, l’échappement, les suspensions, les changements de batterie, sans oublier les révisions. Leurs prix sont établis selon la note et surtout le forfait, mais paraissent beaucoup moins onéreux que chez un concessionnaire. Son bémol réside sur le fait que les centres auto ne disposent pas assez de formations ainsi que de compétences pour effectuer les travaux de mécaniciens. Notamment à cause de leur rapidité, il se peut que d’autres éléments de votre voiture soient endommagés durant la réparation. Ce qui entraînera bien évidemment des coûts supplémentaires.

Pourquoi solliciter l’aide d’un professionnel du garage indépendant ?

L’un des points forts du garage indépendant est son accueil vraiment satisfaisant. En effet, le chef d’atelier bénéficie des connaissances spécifiques de ses clients et se souvient toujours de l’histoire de la voiture. De ce fait, il se montre plus aimable pour expliquer au client le problème pour pouvoir offrir des solutions adaptées et personnalisées. À partir de ce diagnostic, la voiture est entre les mains d’un professionnel étant donné que le rythme de travail est beaucoup plus soutenable. Certains garagistes semblent également indépendants pour effectuer d’autres types de tâches comme les pneus, la climatisation et la carrosserie. Pourtant, le garagiste manque de compétence et de techniques pour réaliser la réparation des différents modèles de voiture.

Plan du site